Son fonctionnement L’autoconsommation n’est finalement qu’une exploitation plus poussée de votre installation photovoltaïque, installation qui peut d’ailleurs être faite sur votre toit mais aussi sur une pergola ou un brise-soleil.

L’électricité produite peut alors être utilisée pour vos consommations diverses (alimentation de votre électroménager, eau sanitaire, chargement de vos appareils électroniques…).

Plus d’explications :

Autoconsommation avec revente du surplus (MEILLEUR SOLUTION)

L’une des approches de l’autoconsommation est de valoriser l’électricité produite pour la consommation de cette dernière au sein du foyer. Une partie de la production ou le surplus est revendu au réseau EDF. Cela permet d’utiliser la production à hauteur des besoins réels de consommation du foyer, de ne pas perdre l’autre partie de la production, et de générer un revenu intéressant. A titre indicatif, pour une installation égale ou inférieure à 3 kwc, le tarif de revente à EDF au 1er janvier 2018, est de 0.10 €/kWh.

Autoconsommation sans revente du surplus

Opter pour cette seconde approche implique deux formats de consommation : une utilisation «directe» et/ou une utilisation différée.

Le premier format d’utilisation «directe» veut donc dire que la production d’électricité est instantanément exploitée par l’habitation. Mais, vous l’avez compris, vos besoins en journée ne seront peut-être pas aussi importants que vos besoins en soirée. L’intégralité de l’électricité produite ne sera, dans ce cas, pas consommée.

Le second format consiste alors en une utilisation «différée» de cette production non consommée. Vous pourrez exploiter votre production en totalité car elle aura été stockée. Et pour ce faire, il faut que votre installation soit associée à une ou plusieurs batteries spécifiques dédiées d’une taille proportionnelle à votre installation. Avec cette approche, vous tendrez à être à un niveau d’indépendance énergétique élevé. L'intérêt de l'autoconsommation

L’autoconsommation vous permettra de ne plus être impacté par la hausse des prix de l’électricité et de ne pas subir des défaillances d’alimentation du réseau.

Passer à l’autoconsommation est aussi lié à une conscience écologique. Si vous vous sentez concernés par l’environnement et l’impact des énergies fossiles, l’autoconsommation est faite pour vous. L’aspect économique est un facteur de choix non négligeable. C’est là où la possibilité de revenus complémentaires grâce à votre installation prend tout son sens sans oublier les réductions de factures énergétiques.